Zoom sur la gestion de contrat d’assurance

Dans l’univers complexe des assurances et mutuelles, il existe une multitude de travailleurs de l’ombre qui contribuent à leur bon fonctionnement. Les gestionnaires de contrats d’assurance en font partie. Découvrez dans les lignes qui suivent les points importants sur ce métier.

Trouver un contrat adapté aux besoins des clients

Quel que soit le type d’assurance (habitation, auto, vie, etc.), la personne qui s’occupe de la gestion de votre portefeuille d’assurances dans le secteur s’assure que vous ayez un contrat adapté à votre situation. C’est elle, par ailleurs, qui se charge de son établissement après l’étude de votre demande et la soumission d’une offre correspondante. Elle s’occupe aussi de l’ouverture, de la codification, de l’enregistrement et de la tarification de votre contrat. Son intervention peut même s’étendre à sa modification, si cela est nécessaire.

Face à des risques qualifiés de « classique », ce professionnel s’appuie sur des contrats préétablis et opte pour l’application de clauses types. Dans le cas contraire, c’est lui qui s’occupe de la rédaction de clauses spécifiques. Il se charge aussi de l’établissement des appels à cotiser et de l’encaissement des paiements des clients.

Des indemnisations justes

Le gestionnaire de contrat d’assurance est aussi un gestionnaire de sinistres. Ainsi, suite à un vol d’automobile, un accident, des dégâts des eaux… il envoie sur les lieux un expert dans le secteur pour une évaluation des préjudices. Après étude du rapport résultant de cette expertise, il vérifie si l’assuré peut bénéficier d’une couverture ou non. Cela dépend en effet de sa part de responsabilité dans le sinistre. Il s’occupe, par la suite, du déclenchement de l’indemnisation avant d’écrire un rapport sur l’affaire.

Pour information, son intervention peut s’étendre jusqu’à la réparation des sinistres. Le gestionnaire de contrat d’assurance peut en effet dépêcher des artisans pour la remise en état d’une pièce endommagée d’une automobile ou d’une habitation couverte.

Publié dans assurance | Commentaires fermés sur Zoom sur la gestion de contrat d’assurance

Connaissez-vous vraiment tous les métiers de l’immobilier ?

Interro surprise. En plein mois de juillet. C'est ainsi et ce n'est pas négociable. Alors, citez-moi trois métiers inhérents au secteur immobilier. Agent immobilier ? Oui ! Juriste en droit de l'immobilier ? Parfait ! Un troisième ! Vous séchez ? C'est le signe qu'il est temps pour vous de découvrir un métier absolument passionnant, celui d'assureur intermédiaire qualifié en prêt immobilier. Pfiou, c'est long comme intitulé !

Décorticage de la profession 

L'assureur intermédiaire peut revêtir quatre tenues différentes. 

1. Celle de l'agent général : il travaille pour une ou plusieurs compagnies d'assurance, en fonction de leurs secteurs de risques. Il est l'intermédiaire entre l'assureur et l'assuré.

2. Celle du courtier en assurance : celui-ci conseille les gens qui lui demandent ses services en matière d'assurance. Il négocie le contrat à leur place pour leur faciliter la vie. Il détermine en son âme et conscience la compagnie d'assurance qui répondra au mieux aux besoins de ses clients.

3. Celle du mandataire d'assurance : personne physique ou société mandatée par une ou plusieurs compagnies d’assurance pour la représenter et se charger de la distribution de ses produits.

4. Celle du mandataire intermédiaire d'assurance : alors celui-là, il est mandaté par un autre intermédiaire.

Mais…on parlait pas immobilier ?

Y en a qui suivent, ça fait plaisir. J'y viens. L'assureur intermédiaire qualifié en prêt immobilier désigne la personne qui va se charger de trouver le meilleur prêt immobilier possible et disponible sur le marché pour les clients souhaitant acheter un bien. Il peut s'agir aussi de la renégociation d'un crédit, d'un financement SCI ou encore d'un regroupement de crédits. En règne générale, on choisit comme courtier celui qui se trouve le plus proche de son domicile. Ils ont l'avantage d'être formés aux négociations et évitent aux clients d'avoir à subir des démarches longues et fastidieuses. Ils proposent parfois un suivi allant du début à la fin du projet.

Publié dans actualites | Commentaires fermés sur Connaissez-vous vraiment tous les métiers de l’immobilier ?

Tabac, sécu et mutuelle : un soutien financier qui ne part pas en fumée

La France compte 15 millions de fumeurs et entraîne le décès de 66 000 personnes chaque année (données INPES). Première cause de mortalité évitable, le tabac est devenu un enjeu de santé publique et fait l’objet, de multiples campagnes de prévention. De nombreux moyens existent également pour se libérer de la cigarette classique et redevenir un « non-fumeur », à l’image de la cigarette électronique notamment. En raison de la dépendance à la nicotine, le sevrage tabagique est alors pris en charge par la Sécurité sociale, mais aussi par les mutuelles. Gros plan.

Les solutions pour arrêter

En marge des substituts nicotiniques, l’apparition de la cigarette électronique permet à certains fumeurs de modifier leur comportement vis-à-vis de la consommation de tabac. Pour autant, la cigarette électronique n'est pas considérée comme un dispositif de sevrage à l’heure actuelle. Toutefois, certaines mutuelles acceptent de rembourser l'e-cig. Quoi qu’il en soit, elle n’en demeure pas moins un autre outil pour arrêter de fumer. En effet, elle permet de réduire progressivement les doses de nicotine et d’amorcer sereinement un sevrage définitif sans effets secondaires, tout en réduisant le risque de rechute. De quoi retrouver une meilleure qualité de vie.

En marge, selon les personnes et leurs propres convictions, les médecines douces sont également une alternative pour aider à arrêter de fumer. Certaines sont d’ailleurs reconnues par la Sécu – acupuncture, homéopathie par exemple – dans la mesure où le praticien est conventionné et exerce en parallèle une activité de médecin généraliste. Les soins seront alors remboursés sur la base d’un tarif de responsabilité d’un médecin généraliste. Pour les autres médecines douces – aromathérapie, phytothérapie, auriculothérapie, hypnose, réflexologie, kinésiologie, luminothérapie, magnétisme ou encore sophrologie – elles ne sont pas prises en charge par l’Assurance maladie. Fonction des mutuelles, les séances de médecine naturelle peuvent l’être dépendamment des garanties souscrites

Pour finir, parce que la volonté, les remboursements ne suffisent pas toujours, un service « Tabac Info Service » propose différentes solutions pour dire « stop à la clope ». Entre les entretiens téléphoniques avec un tabacologue via le 39 89, un e-coaching par mail, des informations sur le site internet ou encore l’application téléchargeable depuis le site, mais aussi depuis les plateformes Google Play (Androïd) et Apple Store (iOS), les fumeurs qui ont envie d’arrêter auront le soutien nécessaire pour y parvenir.  

La prise en charge financière

Sous certaines conditions bien entendu, la Sécurité sociale prend en charge toute ou partie des coûts induits par le recours aux dispositifs de sevrage tabagique. Et, de plus en plus, les mutuelles santé intègrent-elles aussi, dans leurs garanties, des forfaits spécifiques qui complètent ces remboursements et prennent en charge d’autres moyens pour y parvenir.  

L'aide financière provenant de la Sécu

Sur prescription médicale, la Sécurité sociale prend en charge une partie des traitements par substituts nicotiniques uniquement. Depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics en 2007, l’Assurance maladie rembourse alors les patchs, les pastilles, les gommes et autres chewing-gum à la nicotine, mais aussi les inhalateurs. Prise en charge qui concerne les personnes majeures, mais aussi les femmes enceintes, les jeunes de 20 à 30 ans, les bénéficiaires de la CMU, les patients en Affection de Longue Maladie notamment. Toutefois, la prise en charge est limitée à 50 euros par an et par bénéficiaire et peut atteindre 150 euros pour certains d’entre eux. À noter qu’en pharmacie l’achat de ces substituts nicotiniques ne fait pas l’objet d’un « tiers payant ». Dans le cadre de ce dispositif, charge à chacun de faire l’avance des frais et de se faire rembourser par la suite par l’Assurance maladie.

L'aide financière provenant de la mutuelle

Les mutuelles prennent en charge les éventuels frais supplémentaires liés à l’arrêt du tabac. Elles s’engageant alors elles aussi dans une démarche de prévention des risques, incluant dans leurs garanties le remboursement de certains frais comme la consultation chez un tabacologue, la prise de substituts nicotiniques ou bien le recours à la médecine naturelle comme l’acupuncture, l’homéopathie ou l’hypnose par exemple. Là aussi, les mutuelles ont fixé un forfait annuel, variable selon les mutuelles et les garanties souscrites bien entendu. Attention à bien se renseigner, car certaines se contentent d’une facture et d’autres exigent l’ordonnance d’un médecin pour opérer les remboursements.

Publié dans mutuelle-sante | Commentaires fermés sur Tabac, sécu et mutuelle : un soutien financier qui ne part pas en fumée

Mutuelle et dépassement d’honoraires : comment ça fonctionne et comment en profiter ?

Dépassements d'honoraires : en profiter

De nos jours, le dépassement d’honoraires est de plus en plus cadré par l’état. Cette mesure a été mise en place pour empêcher certains praticiens d’ajuster leurs tarifs d’une manière exagérée.

Il faut dire que beaucoup de médecins n’hésitent pas à surfacturer leurs honoraires, si bien que le ministère de la santé a dû prendre ses responsabilités.
Continuer la lecture

Publié dans assurance | Commentaires fermés sur Mutuelle et dépassement d’honoraires : comment ça fonctionne et comment en profiter ?

Les grilles tarifaires des assurances sont différentes d’une région à une autre

Les Français comparent désormais tous les contrats, car ils veulent absolument réaliser des économies, ils auront donc la possibilité de s’attarder sur divers sites Internet. Au cours de vos recherches, vous constaterez rapidement que des disparités existent en fonction des profils, des organismes et des régions. 

Continuer la lecture

Publié dans assurance | Commentaires fermés sur Les grilles tarifaires des assurances sont différentes d’une région à une autre