Correction auditive : les Français sont un peu dur de la feuille pour s’appareiller

Contrairement à la correction visuelle liée au vieillissement, relativement bien admise chez les personnes de plus de 45 ans, la correction auditive semble moins bien vécue et les personnes qui en sont atteintes ont tendance à tarder pour faire corriger ce handicap. Selon l’association « France PrebyAcousie » l’ensemble de la population des plus de 55 ans serait touchée par des troubles auditifs !

Quels sont les principaux freins qui empêchent les gens de s’équiper d’une prothèse auditive ?

L’aspect psychologique : Si je porte une prothèse auditive, je vais passer pour un « vieux » ou une « vieille ».
L’aspect financier : Le coût d’acquisition de l’appareillage reste très élevé et surtout très mal remboursé par l’assurance maladie obligatoire pour les personnes de plus de 20 ans.

Quelles réponses peut-on apporter à ces objections ?

Aspect Psychologique : Le fait de faire répéter les gens plusieurs fois au cours d’une conversation, de ne pas pouvoir suivre correctement une réunion de travail ou suivre un programme télé sans gêner ses voisins est certainement plus dérangeant pour la personne concernée et son entourage, ceci d’autant plus que la miniaturisation des appareils les rends quasiment invisibles aux yeux de vos interlocuteurs.
Aspect financier : L’acquisition d’une prothèse auditive est de l’ordre de 2 000 euros au minimum, sa durée de vie est prévue pour 4 à 5 ans environ, mais il faut espérer qu’avec les progrès technologiques, les prix baisseront…

Quelles sont les bases de remboursement de l’assurance maladie ?

Les prothèses auditives sont prises en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale et à condition qu’elles appartiennent à une catégorie inscrite sur la liste des produits et prestations (LPP) remboursables. Depuis le 02 mai 2011, le taux de participation est fixé à 60%.
Pour les moins de 20 ans : le remboursement s’effectue sur des bases allant de 900 euros à 1 400 euros, selon la classe de l’appareil prescrit. Ce qui équivaut à des remboursements compris entre 540 euros et 840 euros.
Pour les plus de 20 ans : le remboursement s’effectue sur la base d’un tarif fixé à 199,71 euros, quelle que soit la classe de l’appareil prescrit. Ce qui équivaut à un remboursement de 119.82 euros.
Les accessoires tels que les écouteurs, microphones, potentiomètres et embouts auriculaires font également l’objet d’une petite participation.
Le remboursement des frais d’entretien comme le changement des piles, des accumulateurs s’effectue sur une base forfaitaire annuelle fixée à 36,59 euros par appareil.
Quelles sont les bases de remboursement des assurances et mutuelles?
Tout va dépendre du niveau de remboursement prévu sur ce poste dans votre garantie mutuelle ou assurance complémentaire santé. Si la garantie prévoit 200%, on peut estimer que cela sera suffisant pour les moins de 20 ans, par contre très insuffisant pour les plus de 20 ans. Conscients de la réalité du marché, les assurances et mutuelles proposent généralement des forfaits complémentaires plus ou moins importants.

À propos de Gilbert WILHELM

Courtage d'assurances.
Ce contenu a été publié dans santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.