Lisibilité des garanties complémentaires santé : un bilan positif

Selon le bilan rendu public lundi 5 mars 2012 par l’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaires (l’UNOCAM) les organismes d’assurance complémentaire santé, surtout ceux proposant des garanties individuelles, ont bien suivis les recommandations formulées en octobre 2010, dans une « Déclaration commune portant engagement de bonnes pratiques sur la lisibilité des garanties ».

Cet engagement de bonnes pratiques portait notamment, de façon très claire, sur la qualité de rédaction des garanties.

Les Fédérations membres de l’UNOCAM ont donc mené une enquête entre novembre 2011 et février 2012 de façon à évaluer les répercussions sur les libellés des nouvelles garanties mises sur le marché.

Plus des deux tiers des mutuelles, entreprises d’assurances et institutions de prévoyance (67,2 %) ont participé à cette enquête.

Quels  en sont les enseignements tirés ?

  1. Le glossaire du vocabulaire de l’assurance santé réalisé par l’UNOCAM a été diffusé par 64,5% des organismes qui ont opté très majoritairement pour une mise à disposition via leur site internet (dans 88,6% des cas).
  2. Le guide « Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé » a été diffusé par 53.6% des organismes complémentaires d’assurance santé. Là aussi, le canal internet a été privilégié (72,5% des cas).

Dans l’ensemble les organismes complémentaires d’assurance santé ont estimé que la mise à disposition de ces deux outils ont été utiles à leurs assurés ou adhérents. Les 2 questions qui ont retenu le plus d’intérêt sont :

– Comment sont formulées les garanties ?

– A quoi faut-il être attentif avant de choisir une complémentaire santé ou d’engager des dépenses ?

 Pratiquement l’unanimité des organismes (97,4 %) qui ont mis sur le marché une nouvelle offre, ou qui ont prévu de le faire à court terme, déclarent avoir tenu compte, dans leur exhaustivité, des recommandations faites pour améliorer la lisibilité des garanties. Le Caractère explicite de l’inclusion ou de l’exclusion des remboursements de l’assurance maladie obligatoire dans les prestations est celui (99,7%) qui sensibilisé le plus et, effectivement, comme nous l’avions fait remarquer aux internautes  bien avant les recommandations de l’UNOCAM, 200% de la base remboursement de la sécurité sociale y compris le remboursement de cette dernière donne une possibilité de remboursement inférieure par rapport à un libellé de garantie  exprimé comme suit : 200% de la base remboursement de la sécurité sociale en plus du remboursement SS.

Autre constat mis en évidence : En 2011 les organismes proposant des garanties individuelles ont été plus réactifs (60,5%) pour mettre en place les recommandations de l’UNOCAM  que ceux proposant des garanties collectives (45,6%). C’est sans doute un peu plus facile de traîner les pieds lorsque l’on a le monopole dans certaines branches professionnelles…

  1. 85,5 % des mutuelles, entreprises d’assurances et institutions de prévoyance mettent à disposition un tableau récapitulatif des grands postes de garanties avec des exemples chiffrés pour les lunettes, les prothèses dentaires les dépassements d’honoraires etc…
  2. 87,1 % des organismes complémentaires d’assurance maladie ont développé des outils de calcul du remboursement et du reste à charge.

À propos de Gilbert WILHELM

Courtage d'assurances.
Ce contenu a été publié dans actualites, assurance, mutuelle-sante. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.