Sécurité Sociale2011 : un déficit moins important que prévu !

Certes, si la combinaison un peu plus de recettes  avec un peu moins de dépenses à fonctionné, il n’en reste pas moins vrai que le branche maladie reste bien avec un déficit de l’ordre de 8,6 milliards d’euros en 2011 alors qu’il était de 11,6 milliards en 2010.

Aurait-on trouvé la solution miracle pour le futur quinquennat ?

Absolument pas si l’on en croit le pessimiste MEDEF dont la présidente a affirmé  à la radio que le prochain quinquennat sera marqué « quoi qu’il arrive, par une grande réforme de l’assurance-maladie » et qu’« Il y aurait des possibilités de réduction de ce que doit rembourser la Sécurité sociale ».

Les candidats aux élections présidentielles sont restés très discrets sur le sujet. Le candidat sortant et son principal adversaire annoncent  vouloir limiter la croissance des dépenses de santé à un rythme estimé à 2,5% pour le premier et à 3% pour le second. L’un comme l’autre savent très bien qu’il est très délicat de réformer en profondeur la sécurité sociale. En 2008, Le gouvernement actuel avait tenté une réforme concernant la prise en charge des affections de longue durée mais il avait aussitôt fait marche arrière devant l’impopularité de cette mesure.

Pour sa part, Frédéric Van Roekeghem, directeur de l’Assurance-maladie déclare dans un entretien accordé au quotidien « les échos » « la situation n’est pas aussi dramatique qu’on pourrait le croire ». « L’équilibre est à notre portée, sans se lancer dans des réformes brutales, comme certains le préconisent ».

Rappelons  pour mémoire les déficits de la branche maladie de la sécurité sociale au cours des 5 dernières années :

2007 : 4.6 milliards d’euros

2008 : 4.4 milliards d’euros

2009 : 10.6 milliards d’euros

2010 : 11.6 milliards d’euros

2011 : 8.6 milliards d’euros

La sécurité sociale à réduit progressivement ses coûts de gestion qui sont passés de 4,37% en 2005 à 3,60% en 2011.

À propos de Gilbert WILHELM

Courtage d'assurances.
Ce contenu a été publié dans actualites, assurance, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.