Cancer, ce que les mutuelles ne vous remboursent pas

Bien qu’en France, les patients atteints de cette maladie soient pris en charge dans le cadre de l’ALD (affection longue durée) et qu’ils bénéficient à ce titre d’une meilleure protection concernant leurs dépenses de santé. Certains frais demeurent à la charge de l’assuré, notamment celles liées à la gestion des effets secondaires de la maladie.

Les produits liés à l’hygiène

Les traitements anticancéreux occasionnent des désordres urinaires et parfois de l’incontinence, comme en cas de cancer colorectal. Or les protections hygiéniques ne sont pas prises en charge, ni par la sécurité sociale, ni par les mutuelles. Certains produits de soin postopératoires doivent être également réglés par le patient ainsi que de nombreux médicaments de confort non remboursables, comme les compléments alimentaires.

Les crèmes d’entretien des lésions de la peau

Les effets de la chimiothérapie et de la radiothérapie sur l’épiderme peuvent être très désagréables. Des rougeurs, parfois des brûlures peuvent survenir sur la peau et causer un important inconfort. De nombreuses crèmes hydratantes et apaisantes sont disponibles en pharmacie et en parapharmacie. Certaines huiles sont également très efficaces sur ce type de problèmes de peau, comme l’huile d’amande douce ou bien de rose musquée. Néanmoins, veillez à appliquer ces crèmes entre deux traitements et non juste avant, car elles peuvent atténuer les effets des rayons et ralentir l’efficacité du traitement. Vous trouverez plus d’informations disponibles dans la parapharmacie santemoinschere.

Les prestations esthétiques

Le Cancer peut créer d’importants dégâts au niveau de la mâchoire et de la dentition comme des déchaussements ou une osthéoradionécrose. Ces effets peuvent survenir parfois après quelques années, au moment où le patient n’est plus assuré à 100 %. Or, les prothèses font partie des soins non pris en charge. De la même façon, les femmes doivent débourser les frais de leur reconstruction mammaire. Il est certain que ces actes sont pourtant nécessaires au malade pour se sentir à nouveau bien dans sa peau

Ce contenu a été publié dans santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.