Découvrez la micronutrition en 5 mn

Notre organisme a des besoins bien spécifiques, normalement comblés par notre alimentation. Mêlant d'un côté les macronutriments et les micronutriments, elle nous apporte énergie, bonne santé, permet notre croissance, etc... Mais il arrive que, pour des raisons diverses, nous ne trouvions pas dans notre assiette tout ce qui est important au bon fonctionnement de notre organisme. Et c'est là qu'intervient la micronutrition. Si vous la découvrez à l'instant, ou que vous n'êtes pas convaincu de son utilité, nous vous proposons d'en apprendre plus à son propos !

Qu'est-ce que la micronutrition ?

Méthode naturelle, la micronutrition permet d'apporter à notre organisme les micronutriments qui font défaut à notre alimentation. 

La catégorie "micronutriments" recense les sels minéraux, les oligo-éléments et les vitamines. Il arrive qu'en achetant des produits de moins bonne qualité en grandes surfaces (c'est notamment valable pour les fruits), ceux-ci voient leur quantité de vitamines diminuer. Ce qui a pour conséquence que même en mangeant équilibré et en nous sentant rassasiés, nous n'apportons pas à notre corps ce dont il a besoin pour nous offrir un fonctionnement idéal.

Comme ces micronutriments ne servent pas à nous apporter de l'énergie, on ne s'aperçoit pas forcément qu'on souffre de carences.

Si vous êtes concerné par les carences en micronutriments, vous pourrez trouver des solutions naturelles et efficaces sur ce site

Comment améliorer nos apports quotidiens ?

La première chose sur laquelle nous pouvons facilement agir, c'est notre alimentation. Par exemple, en consommant davantage de produits laitiers, on augmente notre dose de vitamine D. Sinon, on peut également se tourner vers l'huile de foie de morue ou les poissons gras. 

Pour éviter les carences en fer, on cuisinera des œufs, du poisson et des légumineuses, qu'on accompagnera d'un morceau de pain complet.

Pour ne pas souffrir du manque de magnésium, on ajoutera à notre alimentation les produits suivants : cacao, légumes verts, céréales complètes (avec le moins de transformations possibles) ou encore les oléagineux.

C'est en général à l'issue d'un rendez-vous chez le médecin qu'on peut commencer à détecter des carences en micronutriments. Si vous avez des doutes, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant.

Le 6 Déc dans Santé